Public

Le Conseil national de l'ordre des médecins a rendu public en juin 2016 son atlas de la démographie médicale, son évolution sur les 10 dernières années et ses perspectives pour les 10 prochaines à venir. Selon les données relevées, si la situation est aujourd'hui préoccupante, elle risque de se transformer en véritable crise sanitaire à court terme.

Le Cnom prévoit en effet le départ à la retraite de 25% des médecins généralistes d'ici 2025. Si de nombreux territoires sont actuellement classés en zones déficitaires, le phénomène va s'accentuer et s'étendre dans les années à venir.

Plusieurs observations doivent être relevées pour nourrir la réflexion collective et permettre d'élaborer des solutions communes.

Il nous semble utile de retenir :

  • La chute des effectifs de médecins généralistes de 2007 à 2015, mais aussi jusqu’en 2025
  • L'évolution par mode d’exercice en médecine générale : 46 % de salariés - 54 % libéral et mixte
  • La plus grande baisse concerne l’exercice libéral et mixte avec -22 %, salarié – 5 %
  • 29% des nouveaux inscrits à l’ordre exercent en médecine générale et 92% des actifs réguliers sont salariés

 

Action
Sujets
Politique nationale de santé