Public
Mercredi 12 avril 2017

Dans le cadre de l'accord national des centres de santé, ces derniers s'engagent auprès de l'assurance maladie à équiper les équipes de systèmes d'information labellisés V2. Après plusieurs mois d'échanges avec les éditeurs et les représentants des centres et maisons de santé pour enrichir les solutions informatiques, l'ASIP Santé publie en ligne la liste des éditeurs et logiciels labellisés V2.

L'agence française de santé numérique décrit les avancées opérationnelles.

Le label atteste de la conformité à un corpus d’exigences des solutions que les éditeurs ont présentées à la labellisation :

  • Adéquation fonctionnelle aux besoins des professionnels. Mise à disposition effective par le logiciel concerné des fonctions minimales nécessaires à la fois :

- à l’exercice individuel de chaque professionnel de la structure : gestion des consultations, du dossier patient, de l’agenda, de la facturation…

- à la coordination pluriprofessionnelle : gestion des protocoles, des accès aux dossiers patients, des réunions pluriprofessionnelles…

- au pilotage de l’activité : production d’états pour le suivi de l’activité de la structure et le reporting vers les institutionnels – ARS, CPAM…

- à la gestion de la structure : gestion de la logistique, des ressources…
 

  • Conformité à la réglementation en vigueur :

- garanties en matière de conditions d’hébergement des données : agrément "hébergement des données de santé, HDS" de l’hébergeur de la solution,

- dématérialisation des feuilles de soins : agrément SESAM-Vitale,

- aide à la prescription médicamenteuse : certification "Logiciel d'aide à la prescription, LAP".

  • DMP-compatibilité : capacité de création, de consultation et d’alimentation du dossier médical partagé, DMP.
Sujets
Organisation des centres de santé, Systèmes d'information, Labellisation