Public
Mardi 31 octobre 2017

La FNCS soumet au Ministère de la santé ses propositions pour traduire les axes prioritaires de la Stratégie Nationale de Santé en réalités de terrain, opérationnelles à court terme.

Forts d’un réseau de plus de 1900 structures réparties sur tout le territoire, les centres de santé connaissent actuellement une accélération de leur développement car ils répondent à la fois aux aspirations :

  • Des patients : accès aux soins de premier recours, pratique du tiers-payant et de tarifs conventionnés, dossier médical partagé entre tous les professionnels de santé.
  • Des professionnels de santé : pratique d’équipe coordonnée, salariat, démarches de prévention et de promotion de la santé, participation à des recherches, accueil d’étudiants, partenariat avec les acteurs sociaux et médico-sociaux du territoire.
  • Des élus territoriaux : participation à la lutte contre les déserts médicaux, possibilité d’impulser une politique de santé publique territoriale.
  • Des hôpitaux publics ou participant au service public hospitalier souhaitant s’appuyer sur de structures de premier recours organisées permettant de déployer des coopérations ville-hôpital de désengorger leurs services d’urgences.

La FNCS soutient pleinement le choix des 4 axes prioritaires définis par la Ministre sur proposition du Haut Conseil en Santé Publique.

La FNCS restera vigilante, toutefois, à ce que ceux-ci se traduisent dans les faits par une réelle amélioration de l’accès aux soins pour toutes et tous et de l’organisation des soins primaires, et non par un pseudo « virage préventif et ambulatoire » qui ne serait en fait qu’un ajustement permanent de la ville vis-à-vis des objectifs d’économies budgétaires assignés à l’Hôpital.