Public
Vendredi 20 janvier 2017

Afin d'expliquer comment fonctionne un centre de santé et éclairer un public venu nombreux, la municipalité a invité en fin de semaine passée un économiste spécialisé dans les questions de santé.
L'avenir pour Bernard Teper.
Co-animateur du Réseau Éducation Populaire, Bernard Teper a clairement distingué les maisons de santé des centres de santé. Dans les maisons, les médecins consultent sous un statut libéral alors que dans les centres, ils sont salariés. Une différence fondamentale qui a fait dire à l'économiste que les centres de santé municipaux sont l'avenir.

« Le système de santé fonctionne sur le modèle de la Libération. Dans l'après-guerre, la menace venait des maladies infectieuses comme la tuberculose. Aujourd'hui, la menace vient des maladies chroniques (cardio-vasculaires, diabète, cancers). Elles demandent du dépistage, de l'éducation à la santé afin d'expliquer, par exemple, au patient qu'il doit changer son régime alimentaire », détaille Bertrand Teper. « Cela demande du temps aux médecins. Ils ne peuvent plus passer 10-12 minutes par consultation, mais parfois 30. Dans le système libéral, les médecins perdent de l'argent. La solution est dans le salariat des médecins, comme à l'hôpital. Il s'agit du système que souhaitent les plus jeunes de ces médecins. ».

L'économiste a également détaillé les inégalités dans les soins, et de territoire. 91 % des psychiatres du Loiret sont installés à Orléans !

Lire l'article complet dans la République du centre : Bientôt un centre de santé à Chalette