398 supplémentaires préconisés en priorité

1 842 centres de santé, c'est le plus rigoureux recensement qui ait été effectué sur ces structures. On le doit à Emmanuel Vigneron, docteur en histoire et agrégé de géographie, dont l'étude intitulé Les CENTRES de SANTE une géographie rétro prospective a été publiée par la FEHAP en décembre 2014. Durant plus d'un an, la FNCS a participé à son élaboration dans le cadre d'un groupe de travail qui a réuni toutes les organisations représentatives des centres de santé.

A l'origine des centres de santé, Emmanuel Vigneron discerne plusieurs axes de réflexion menées par des médecins comme Albert Calmette, Emile Roux, Jacques Parisot, Robert Debré.... et de nombreux autres :

  • une organisation sanitaire menée par des politiques publiques,
  • la nécessité d'une approche épidémiologique,
  • la pluridisciplinarité des équipes,
  • l'adaptation au territoire,
  • la responsabilité sociale des médecins,
  • l'importance de la prévention,
  • la nécessaire coopération entre les acteurs et notamment avec l'hôpital...

Aujourd'hui encore, les membres de la FNCS en digne héritier des pères fondateurs, poursuivent la réflexion de leurs aînés et portent encore cette vision moderne de la médecine de 1er recours.

Emmanuel Vigneron dénombre aujourd'hui 1 842 centres de santé en France. Il préconise d'en implanter 400 supplémentaires en priorité pour répondre à l'urgence de la désertification médicale.

Vous pouvez consulter cette étude en ligne sur www.fehap.fr ou vous procurer son édition papier en nous contactant

 

 

 

 

Public
Jeudi 29 janvier 2015