Une nouvelle enquête épidémiologique dans les centres de santé

L’Etude Epidaure-CDS réalisée entre 2008 et 2011 par l’IRDES dans 21 centres de santé polyvalents a montré qu’ils étaient implantés dans des zones défavorisées et que leur patientèle est plus précaire qu’en population générale.

En s’appuyant sur le score EPICE1, l’étude a montré que les centres de santé prennent en charge une population plus vulnérable avec une plus faible probabilité à se déclarer en bonne santé et d’autant plus précaire qu’ils n’ont pas de couverture complémentaire.

Il est observé que dans leur zone d’implantation les centres de santé, par leur pratique du tiers payant et des tarifs de secteur 1, favorisent l’accès aux soins et contribuent ainsi à la lutte contre les inégalités de santé notamment liées aux soins.

Quel est l'apport des centres de santé dans l'accès aux soins préventifs ?

Cependant, à la suite de cette étude, des questions sont restées non étudiées dont la part du mode d’organisation des centres de santé dans la réduction des inégalités de santé. Quel est l’impact d’une organisation multi professionnelle regroupée dans la qualité de prise en charge, dans ses dimensions médicales et sociales, en soins primaires ?

Nous souhaitons dans une nouvelle étude tester l’impact de ce mode organisationnel et plus particulièrement en étudiant l’apport des centres de santé dans l’accès aux soins préventifs. Il est admis que l’amélioration de l’accès à ceux-ci est l’un des éléments qui participent à la réduction des inégalités sociales et territoriales d’accès aux soins.

L’objectif sera donc d’étudier l’accès aux soins préventifs des patientèles de centres de santé selon leurs caractéristiques cliniques et sociales et de les comparer à une population témoin. Ensuite d’analyser les facteurs expliquant ces différences au regard des pratiques médicales, l’organisation des équipes en interne et leur articulation avec l’environnement afin de dégager des leviers d’action généralisables pour réduire les inégalités sociales de santé en soins primaires.

Les soins préventifs faisant l’objet de l’étude seront :

  • le dépistage du cancer du col,
  • le dépistage du cancer du côlon,
  • le dépistage du cancer du sein,
  • Seront étudiées aussi deux pathologies chroniques : HTA et diabète pour lesquelles l’apport du travail en équipe multi professionnelle semble être une valeur ajoutée.

Le recueil d’informations pour cette enquête se fera à partir du dossier du patient, qu’il soit médical (données de dépistage par exemple) et administratif (couverture sociale par exemple). Un audit initial des systèmes d’information sera réalisé permettant d’apprécier la maturité du système d’information pour le recueil des données considérées. Il sera alors proposé des améliorations pour le faciliter. De même sera testée la faisabilité du recueil en continu de certaines données comme celle concernant la position sociale du patient en s’appuyant sur les recommandations existantes.

Soyez nombreux à participer

Nous vous invitons à participer à cette enquête épidémiologique qui rassemblera plusieurs centres de santé comme pour Epidaure 1.

Un dossier de demande de financement PREPS va être déposé dans le cadre des appels à projet de la DGOS pour des projets de recherche sur les soins et l’offre de soins en soins primaires. Nous vous demandons d’ores et déjà une déclaration d’intention de participation pour évaluer le nombre de centres de santé susceptibles de participer et ainsi le nombre potentiel de patients qui peuvent être inclus.

Les centres pouvant participer :

  • Centres polyvalents et/ou médicaux,
  • Ayant un système d’information ou avec un projet à court terme. Les centres qui souhaitent participer doivent s’engager dans une démarche de structuration de leur système d’information. Un soutien à l’intégration du logiciel dans des pratiques quotidiennes sera mise en œuvre (formation, démarche qualité, diffusion d’expériences réussies) avec montée en compétences des équipes sur ce sujet.

Au-delà de participer à une étude épidémiologique de grande ampleur susceptible de valoriser les spécificités organisationnelles des centres de santé, vous entrerez dans une démarche de recherche-action permettant d’améliorer la structuration du système d’information de votre centre de santé.
Celui-ci devenant un passage obligé pour conforter les pratiques d’équipe et pour satisfaire aux différents points de l’Accord National.

Nous vous remercions donc de nous faire savoir si vous seriez partants pour participer à cette étude en répondant à l’adresse mail ci-dessus. Pour évaluer le nombre de patients, merci de nous indiquer votre file active et le nombre de patients ayant leur médecin traitant dans le centre de santé.

Nous attendons votre réponse par retour de mail pour le 1er mars dernier délai, le dépôt de la demande de subvention devant se faire le 3 mars.

Le Comité de pilotage Epidaure 2
Institut Jean Francois Rey - Institut de recherche des centres de santé

1Score EPICES : mesure multidimensionnelle qui évalue le niveau de précarité et qui va au-delà des indicateurs socio-administratifs habituellement utilisés.