Public
Mercredi 16 mars 2016
L'avenir appartient aux audacieux

Le Sourn, 2 000 habitants, inaugurait son centre de santé municipal le 11 septembre 2015, premier du genre en région Bretagne. Dans son discours, le Maire Jean-Jacques Videlo, témoigne de la réflexion menée et du chemin parcouru par l'équipe municipale et les acteurs locaux pour aboutir ensemble à ce choix innovant et mesuré du centre de santé.

L'avenir appartient aux audacieux

Oui, nous avons fait preuve d’audace. Oui, nous prenons un risque, mais ce n’est pas un coup de tête, ce n’est pas une décision irrationnelle, irréfléchie ou politicienne. Je vais vous expliquer le cheminement qui nous a conduit jusque là. Pourquoi nous pensons que nous avions une carte à jouer, un atout pour Le Sourn. Je vous montrerai que ce pari sur l’avenir est plein de promesses réalistes.

Tout a commencé ce soir de campagne électorale ou nous avons rencontré le Dr Gueguin, il rentrait au cabinet. C’est là qu’il m’a dit : « Mr Videlo, je vais cesser mon activité. Il faudra penser à me remplacer  ».

En rentrant de notre tournée avec David, je me suis dit : « ça commence bien ! ». Et j’ai du ponctuer ma phrase par le mot de Cambronne. Mais j’ai vraiment mesuré l’ampleur du risque lorsque Mr et Mme Pasquier, les pharmaciens, m’ont expliqués le risque majeur sur la pharmacie.

En travaillant avec le Dr Gueguin et Mr et Mme Pasquier, j’ai pris conscience des rouages imbriqués entre le médecin, la pharmacie, le noyau commercial et de service du centre bourg. C’est un équilibre très fragile. En échangeant ensemble, nous avons conclu que le maintien d’un docteur à Le Sourn était impératif.