Les professionnels de santé salariés des centres de santé peuvent désormais participer à la permanence des soins ambulatoire. En effet le décret paru en janvier 2015, permet désormais aux centres de santé de percevoir les rémunérations afférentes. L'article 2  précise "Les rémunérations forfaitaires engagées au titre du 1° de l’article R.1435-16 peuvent être attribuées au centre de santé employant le médecin qui participe à la permanence des soins en qualité de salarié."

Dans le nouvel Accord national, pour bénéficier des rémunérations du contrat incitatif des centres de santé médicaux et polyvalents ou option démographique qui vise à favoriser et maintenir les centres de santé en zone déficitaire, le centre s'engage à participer aux permanences des soins dans le cadre de l'organisation régionales, conformément aux textes règlementaires."

Comment participer à la PDSA.

Chaque Agence Régionale de Santé publie son cahier des charges des permanences des soins ambulatoires. Il précise les modalités d'organisation. En voici quelques exemples : Ile-de-France, Rhône-Alpes, Midi-Pyrenées, Aquitaine, Lorraine, Pays-de-Loire, Poitou-Charentes.

Dans tous les cas les centres qui souhaitent participer à la permanence des soins peuvent prendre contact avec le Conseil Départemental de l'Ordre des Médecins de son secteur chargé d'élaborer le tableau de garde.

Sur certains territoires, il existe des maisons médicales de garde qui assurent les consultations urgentes en médecine générale pendant les horaires de fermeture des cabinets médicaux.Certaines peuvent être accueillies dans un centre de santé. C'est le cas à Montreuil en Seine Saint Denis où depuis 2010 le centre de santé Bobillot accueille la Maison médicale de garde. Le centre est ouvert les samedis après-midi et dimanches de 8h à 20h.

C'est le centre 15 qui régule les appels dans le cadre de la permanence des soins non programmés

Public
Lundi 21 décembre 2015