Ce guide pratique s’adresse aux élus confrontés aux inégalités territoriales en matière d’accès aux soins. Il a pour objectif de leur donner une vision d’ensemble du cadre législatif et réglementaire et des dispositifs publics mobilisables. Il vise également à leur proposer des éléments méthodologiques concrets pour guider leurs initiatives et mettre en valeur les démarches portées avec succès par d’autres collectivités territoriales.

Les enjeux de la réussite d’un accompagnement territorial de projet

La première partie du guide fournit des clés de réussite méthodologiques pour conduire un projet territorial visant à améliorer l’accès aux soins.

Afin d’atteindre cet objectif, des étapes spécifiques sont désignées comme essentielles :

  1. Établir un diagnostic territorial en identifiant les besoins en matière d’offre de soins de premier recours tout en veillant à la prise en compte des besoins exprimés par les habitants
  2. Adopter une approche transversale en interrogeant la santé dans ses différentes composantes (soins, prévention, éducation à la santé, …) en s’aidant, par exemple, d’un contrat local de santé
  3. Veiller à impliquer les professionnels de santé du territoire dans les différentes phases pour s’assurer de la pertinence du projet et de sa réussite
  4. S’assurer de la mobilisation des financeurs publics pour la tenue économique du projet.

Le rôle de la FNCS

La FNCS y est citée comme partenaire des collectivités locales en matière d’accès aux soins. Pour rappel, la FNCS représente et promeut le modèle des centres de santé auprès des pouvoirs publics. Elle a également pour mission d’accompagner les porteurs de projet de création de centre de santé et de soutenir les centres en activité.

Les leviers d’amélioration de l’accès aux soins dans les territoires

La deuxième partie du guide met en avant une palette d’outils dont les collectivités territoriales peuvent se saisir afin de renforcer l’offre de soins de proximité en fournissant des conseils méthodologiques et en illustrant les propos par des exemples :

  • Soutenir les futurs médecins dès le stade de leur études
  • Favoriser l’accueil des stagiaires en médecine
  • Inciter les médecins à venir sur le territoire
  • Soutenir les maisons et centres de santé
  • Miser sur les nouvelles formes d’exercice médical
  • Développer la télémédecine sur le territoire
  • S’appuyer sur les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS).

Accès aux soins, guide pratique pour les élus.

Quand
Jeudi 2 janvier 2020
Sur le même sujet :