La loi de modernisation du système de santé de 2016 introduit la pratique avancée pour les auxiliaires médicaux. Pilier de Ma Santé 2022, ce renforcement des compétences vise un accès plus large aux soins. La nouvelle profession d'infirmier en pratique avancée (IPA) doit permettre d'assurer le suivi des malades chroniques.

La pratique avancée

Elle émerge suite à la transformation des soins primaires, face à l'accroissement des besoins et inégalités en santé, des pathologies chroniques et des manques de prise en charge.

La pratique avancée est l’accroissement de l’expertise métier et l’acquisition de compétences médicales spécifiques liées à sa(es) mention(s) de diplôme, permettant de gérer des situations cliniques complexes en plus grande autonomie.

    Les compétences et les responsabilités élargies s’exercent en lien avec un médecin, en équipe de soins coordonnée par un médecin, ou en assistance d’un spécialiste, et recouvrent :

    1. des activités d’orientation, éducation, prévention ou dépistage
    2. des actes d’évaluation et conclusion clinique, techniques et de surveillance cliniques et paracliniques
    3. des prescriptions de produits de santé non soumis à obligation de prescription médicale, d’examens complémentaires et renouvellements ou adaptations de prescriptions

    Art. 119 - Loi n° 2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé

    La profession d'infirmier-ères en pratique avancée

    Les infirmiers sont les premiers à bénéficier des décrets permettant cet exercice. Décrets n°2018-629 du 18 juillet 2018 et n°2019-835 du 12 août 2019Cette profession est accessible après 3 ans d’exercice infirmier en équivalent temps plein, l'obtention du diplôme ad-hoc et l’enregistrement auprès de l’ordre.

    La définition du Conseil International des Infirmières

    L’infirmier exerçant en pratique avancée est un infirmier diplômé qui a acquis des connaissances théoriques, le savoir-faire aux prises de décisions complexes, de même que les compétences cliniques indispensables à la pratique avancée de sa profession. Les caractéristiques de cette pratique avancée sont déterminées par le contexte dans lequel l’infirmier sera autorisé à exercer.

    Les compétences métier

    1. La pratique clinique centrée sur le suivi de maladies chroniques ou sur les situations complexes, en lien avec la(es) mention(s) de diplôme 
    2. L'expertise dans l’accompagnement du patient
    3. La recherche, la diffusion des pratiques Evidence-based et la démarche qualité
    4. La formation et l'amélioration des pratiques
    5. Le leadership
    6. La collaboration transversale et hiérarchique
    7. La prise de décision éthique

    Un nouveau métier pour les centres de santé

    Plus de 50% de l'exercice de l'IPA doit être consacré à la pratique clinique

    La pratique clinique de cette profession se distingue de celle des infirmières diplômées d'état par un haut degré d’autonomie et de compétences dans la gestion de situations complexes et de risques.

    Dans une forme innovante de travail interprofessionnel, l’IPA assure le suivi des pathologies de patients confiés par l'équipe médicale selon les conditions prévues par celles-ci. Son suivi est partagé lors des temps d’échange, de coordination et de concertation réguliers. Et le patient est réorienté vers le médecin lorsque l'IPA atteint les limites de son champ de compétences ou repère une dégradation de l’état de santé d’un patient.

    Des missions sur-mesure pour chaque centre

    Au cours du processus d'implantation de cette nouvelle profession, chaque centre définit les modalités de son exercice clinique et ses missions destinées :

    • aux patients, à leur entourage et à la population : Suivi des pathologies chroniques ▪ Consultation d’expertise pour les situations complexes ▪ Consultations spécialisées : éducation et promotion de la santé, bilan de santé, annonce, plaies, douleur, tabac ▪ Contributions au parcours de soins ▪ Actions de prévention, d’éducation pour la santé et programme d’éducation thérapeutique...
    • aux professionnels de santé : Gestion des parcours et alliance thérapeutique ▪ Participation aux RCP et organisation de réunions ▪ Conseils en soins d’ordres théorique, éthique, pratique, organisationnel et relationnel ▪ Formation, diffusion et veille sur les bonnes pratiques ▪ Animations d’analyses de pratiques...
    • aux structures et organismes de soins : Gestion de projets ▪ Constitution de réseau ▪ Coordination médico-sociale, ville/hôpital, d’équipes ▪ Démarche qualité ▪ Démarche éthique (plan individualisé de soins en fin de vie…) ▪ Recherche en soins et en santé ▪ Veille documentaire, lecture critique et revue de la littérature...
    Sur le même sujet :

    Accueillir une IPA sur le modèle PEPPA

    Les innovations organisationnelles en centre de santé

    IPA en centre de santé, témoignage à Nanterre 92

    Le centre municipal de santé de Nanterre (92) a été pionnier en 2017 en soutenant la formation d'une infirmière en pratique avancée. Depuis, un poste d'IPA à temps partiel y est implanté et le centre accueille en stage des infirmiers se formant à ce nouveau métier.

    Lundi 10 mai 2021 - 00:00 - 23:59