Si ce n'est pas encore fait, nous vous invitons à prendre contact avec votre éditeur dans les plus brefs délais. Nous constatons des retards sur le déploiement national du "Ségur numérique en santé" dans les centres de santé médicaux et polyvalents.  Or cette transformation des outils numériques est indispensable pour maintenir l'activité de la structure dans le futur cadre global de l'organisation des soins. C'est pourquoi il est nécessaire de se saisir du sujet au plus vite et d'être en contact avec son éditeur pour bénéficier des évolutions sans frais des outils, vers une solution "référencée Ségur". 

Voici le déroulé de la relation avec votre éditeur...

1. Se mettre d'accord pour avancer ensemble

L'éditeur et le gestionnaire échangent sur les démarches à entreprendre conjointement pour mettre en place le dispositif : état des lieux des logiciels, vérification des prérequis, étapes et conditions d'installation, formation des équipes.

La prestation de formation est obligatoire pour tous les personnels utilisateurs et doit être valider par l'ensemble du personnel. Plusieurs formats seront proposés au gestionnaire : webinaires, e-learning, sessions téléphoniques. Ces formations s'effectueront entre le 15 juillet et le 15 octobre 2022. Exceptionnellement des temps de formation spécifiques pourront être demandées pour les équipes en difficulté.

"Entretien avec l'éditeur", témoignage de Laurence Parrain, Directrice de la santé d'Issy-les-Moulineaux (92)

2. Établir un bon de commande conforme à vos attentes 

Pour établir le bon de commande, la CNAM fournit à votre éditeur le nombre de centre de santé porté par le gestionnaire ainsi que le nombre d'ETP de chacun de ces centres. Ces informations sont issues des données enregistrées sur la plateforme ATIH début 2022. Le bon de commande précise les informations propres au dispositif Ségur en santé :

  • L'identité du gestionnaire et de la structure.
  • La mention du montant de la Prestation Ségur pris en charge par l'Etat. Ce montant apparaitra sur le plan comptable du centre de santé, en dépenses et recettes.
  • Le scénario et la description d'installation.
  • Les modalités de formation de l'équipe salariée.

"Bon de commande", témoignage de Laurence Parrain, Directrice de la santé d'Issy-les-Moulineaux (92)

3. Signer le bon de commande dans les temps 

Une fois le bon de commande réceptionné, le gestionnaire le valide et doit le signer avant le 15 juillet pour profiter d'une évolution sans frais des logiciels. Le document doit être retourner à l'éditeur dans les meilleurs délais.

"Signature du bon de commande", témoignage de Laurence Parrain, Directrice de la santé d'Issy-les-Moulineaux (92)

4. Vérifier la conformité des logiciels 

Après avoir reçu le bon de commande validé, l'éditeur vérifie que le matériel informatique du centre répond aux prérequis inscrits dans le cahier des charges du dispositif Ségur numérique. Si ce n'est pas le cas, l'éditeur se met en relation avec les responsables informatiques de la structure pour faire procéder à une mise à niveau. Les dépenses inhérentes à cette étape sont à la charge du gestionnaire. 

Quand
Jeudi 21 avril 2022
Sur le même sujet :
modifié le 14/03/2022

La vague 1 du Ségur numérique doit permettre aux centres de santé conventionnés une évolution sans frais de leur logiciel médical vers une solution "référencée SEGUR...