"Les Centres de Santé : une géographie rétro prospective"
Mercredi 10 décembre 2014
Communiqué de presse

Un travail profondément humain et d’une rigueur scientifique.

Publiée par la FEHAP, l'étude place le centre de santé dans l'histoire médicale et sanitaire de France. Structure inséparable de son gestionnaire, le centre de santé prend ses racines dans le développement de la médecine sociale et la pensée hygiéniste, en ce qu'il porte une particulière attention aux liens existants entre la santé des individus et l'environnement social, entendu au sens large.

Contrairement au titre de l'ouvrage qui peut laisser penser qu'il s'agit d'un livre technique et austère, cette étude est menée avec érudition et humanisme et captive l'attention de ses lecteurs, même étrangers aux centres de santé. C'est véritablement une mine d'informations et de réflexions pour tous ceux que les questions sociales et sanitaires intéressent.

Au terme d'un développement rigoureux et très documenté l'auteur livre une série de recommandations : «Treize leviers pour un changement réel », visant au développement des centres de santé, développement nécessaire, voire indispensable, dans une série de territoires dont il dresse une cartographie.

La FNCS voit ses orientations confortées.

Cet ouvrage constitue pour la FNCS une reconnaissance du bien-fondé des propositions qu'elle formule, souvent depuis bien des années, pour les structures qu'elle fédère :

  • Prévention et promotion de la santé, indissociables de la participation des usagers.
  • Construction d'une territorialisation de la santé, pour une politique d'accès aux soins.
  • Articulation entre centres de santé et structures médicales, sociales et médico-sociales.
  • Terrains de stage pour les étudiants en médecine, dentaire et paramédical, avec développement d'un véritable enseignement de médecine sociale dans les universités.
  • Mise en œuvre des recommandations du rapport de l'IGAS de juillet 2013, notamment sur la réforme de leur financement.

L'histoire démontre que seule une forte volonté politique permettra d’enrayer le déclin du système de soins primaires que connait notre pays.

La FNCS considère que les négociations conventionnelles propres aux centres de santé, intégrant leur rémunération d’équipes, ainsi que la future loi de santé, doivent donner un nouveau souffle aux soins primaires et permettre la mise en oeuvre des mesures proposées dans l'ouvrage. Cette « révolution du premier recours » doit faciliter la création des nouveaux centres que la FNCS accompagne, dans les zones urbaines sensibles et plus récemment, dans les zones rurales fragiles ou à l'initiative d’hôpitaux.

La FNCS demande l'organisation d'une concertation pour que soient rapidement implantés les 400 centres de santé dans les cantons identifiés.

Type d'information: