Avril 2020, les quartiers prioritaires comptabilisent 313 structures d’exercice collectif, 227 centres de santé mono et pluri-professionnels et 86 maisons de santé pluri-professionnelles (MSP).

Sur les 450 quartiers prioritaires que compte le territoire national, 223 ont dans leur périmètre au moins un centre ou une maison de santé.

La question de la santé se pose avec une acuité particulière dans les QPV pour au moins quatre motifs principaux : la relation entre précarité socio-économique et fragilité de santé, la prépondérance des pathologies chroniques, l’exposition plus forte aux nuisances environnementales et l’accès restreint aux offres de soins.

Dans les carnets de l'innovation parus en mai 2021 "La santé et le bien-être dans les quartiers en renouvellement urbain", l’ANRU propose une lecture des opérations de renouvellement urbain à travers le prisme de la santé. L'agence engage tous les acteurs à se mobiliser pour construire des solutions vers un accès aux soins et à la santé des populations vivant dans les quartiers prioritaires de la Ville.

  • Partie 1 : Sensibiliser les acteurs du renouvellement urbain aux enjeux de santé
  • Partie 2 : Concevoir et mettre en œuvre des projets de renouvellement urbain favorables à la santé