modifié le 14 mars 2020

Le Ministère de la santé met à disposition des équipes, des outils et des recommandations concernant l'accueil et les modalités de consultation. Ils sont annexés à cet article.

Nous vous proposons des outils pour votre organisation interne. Ils peuvent être adaptés à votre situation locale. Ils devront être adaptés à l'évolution des recommandations publiées par Santé publique France, le Ministère des solidarités et de la santé et la plateforme d'information sur la vaccination.

1er temps

Accueil : Repérage de patients avec des signes respiratoires

  1. Si à son arrivée ou en salle d’attente, un patient tousse, le patient doit alors porter le masque chirurgical et effectuer une désinfection des mains.
  2. Le médecin traitant ou un médecin disponible interroge le patient pour prévenir des signes respiratoires.
  3. Si une notion de contage et si cela est possible, le patient est orienté vers une salle disponible pour l'isoler. Le patient devant être vu rapidement par un professionnel.

Prise en charge d’un patient par le médecin / professionnel

  1. Le professionnel évaluera à l’interrogatoire si la personne répond à la définition de cas de l’exposition à risque dans les 14 jours qui précèdent la date de début des signes cliniques et si les signes cliniques sont évocateurs.
  2. Si examen clinique rapproché, mise en place de sur-blouse!!! Définition de cas pouvant évoluer rapidement devant l’actualité du COVID.
  3. Si examen positif, appel du 15 pour évaluation commune et éventuel transfert au centre COREB de votre secteur. Le 15 s’occupe du transfert.
  4. Une infirmière devra se détacher pour un travail d’équipe avec le médecin, selon les soins et la surveillance à apporter, en se protégeant de la même manière.

2eme temps

Changement d’organisation et évaluation des risques

  1. Le médecin qui a pris en charge le patient transféré au centre CORBER ne pourra pas poursuivre son planning de consultations.
    - Le secrétariat doit reporter ses RDV.
    - Recenser les personnes présentes (nom et n° de téléphone) afin d’évaluer le risque de contact en cas de confirmation de l’infection, si le patient classé "cas possible" a séjourné dans une salle d’attente.
  2. Les personnels de santé ayant pris en charge le patient feront l’objet d’une évaluation en tant que sujet contact et bénéficieront, en fonction de cette évaluation, de mesures d’accompagnement personnalisé.
  3. La désinfection du cabinet
    Concernant la désinfection des matériels, les coronavirus sont sensibles :
    - à l’hypochlorite de sodium (eau de Javel) à 0,1 %,
    - aux composés organochlorés à 0,1 %,
    - aux iodophores à 10 %,
    - à l’éthanol à 70 % et
    - au glutaraldéhyde à 2 %,
    - aux composés d’ammonium quaternaire à 0,04 % et
    - aux dérivés phénoliques.

    Les stratégies de désinfection de matériels et de l’environnement actuellement conseillées sont celles classiquement utilisées dans les établissements.

Fiche COREB_Conduite à tenir par les soignants en 1ère ligne

Covid19_recommandations aux voyageurs_zones à risque

ARS_procédure_ARRET de TRAVAIL_retour zone à risque_confinement 14J

CDS_Préparation au risque épidémique_Covid19

Public
outils et recommandations du Ministère de la Santé