mise à jour le 09/11/2020

La forte circulation du virus Covid19 dans la population demande la mobilisation de tous les professionnels du soin. Les équipes des centres de santé ne manqueront pas à l'appel. En complément des mesures sanitaires, le Gouvernement met à la disposition des professionnels de santé, un ensemble d’outils numériques complémentaires destiné à mettre en œuvre la stratégie "Tester – Alerter – Protéger" :

Dépister : la carte des centres de prélèvement

  • Toute la population peut se faire dépister par test PCR ou test antigénique, quelque soit sa situation, le patient est pris en charge à 100%.
  • Le test antigénique permet un dépistage rapide (30 min.) et la réponse positive est fiable. Concernant les personnes symptomatiques dont le test antigénique est négatif, il est conseillé de soumettre le patient à un test PCR, dont le résultat est plus fiable.
  • consulter la plateforme de géolocalisation des lieux de prélèvement

Tracer le patient zéro .... sur Contact COVID

Lorsque le patient est testé positif, une déclaration en ligne doit être effectuée sur la plateforme Contact COVID. "Accessible depuis Amelipro, le téléservice Contact COVID est l’outil support au processus d’identification et de recherche des personnes contacts d’un patient testé positif, il permet :

  • L’inscription d’un patient zéro diagnostiqué positif / ou pré-enregistré si cas probable
  • L’initiation de fiches patient contact liées à ce patient zéro"

Certains centres de santé n’ont pas accès aux outils des téléservices Ameli. La FNCS a donc travaillé avec les services de l’Assurance maladie pour élaborer une réponse adaptée à toutes les structures.

Une NOTICE explicative est disponible ICI pour vous connecter à votre compte Amelipro par login / mot de passe ou CPS. Un nouveau lien "Contact COVID" est visible au niveau du bloc "Activités" et permet d’accéder au service.

Isoler : 7 jours

Pour être effectif et efficace, cet isolement devra être consenti, expliqué et si nécessaire accompagné. Les préfectures, ARS, collectivités locales, associations d’aide à domicile... sont mises à contribution. Localement des cellules d’appui à l’isolement ont pour mission de recueillir les besoins des personnes isolées sur les plans social, matériel et psychologique.

Si la situation du patient ou de son entourage proche ne permet pas un isolement à son domicile, des lieux d'accueil peuvent être dédiés. Il revient au Préfet d’organiser la logistique de ces lieux d'accueil : transport, approvisionnement repas, accompagnement social si nécessaire.

Afin que les personnes identifiées comme cas contact à risque puissent s’isoler pendant le temps nécessaire, un arrêt de travail spécifique peut s’avérer nécessaire, notamment lorsqu’elles ne peuvent pas télétravailler. Pour simplifier leurs démarches, l’Assurance Maladie ouvre, à compter du samedi 3 octobre, un nouveau téléservice : A retrouver ICI

Toutes les informations complémentaires sont dans les documents suivants :