mis à jour le 10/02/2021

Alors que la circulation du virus de la covid19 ne faiblit pas, le gouvernement relance et intensifie sa stratégie de contrôle et de surveillance de l'épidémie sur l'ensemble du territoire national.

DGS urgent du 07/02/2021 : stratégie de freinage de la propagation des variantes "sud-africaine" et "brésilienne".

  • Tester : Les personnes contact à risque d’un porteur d'une de ces deux variantes se verront proposer un test RT-PCR à J0 afin de démarrer des opérations de contact-tracing complémentaires sans délai.
  • Alerter : Les opérations de tracing et d'isolement sont déclenchées dès la réception du résultat du test PCR ou TAG
  • Protéger : La durée d’isolement est allongée à 10 jours. A J10, l’isolement est levé en l’absence de fièvre depuis plus de 48h (pour les patients zéro symptomatiques) et après l’obtention d’un résultat de test négatif. Si le test revient positif, l’isolement est prolongé de 7 jours après ce résultat.

Les cellules d'appui à l'isolement

Une circulaire interministérielle du 14/01/2021 réactive et assouplit les mesures d'organisation des cellules territoriales d'appui à l'isolement (CTAI) auprès des directions des agences régionales de santé et des préfets de région et de département. Le nouveau dispositif repose sur deux principes :

  • Accompagnement sanitaire à l'isolement par des IDE et déclenchée par l'Assurance maladie: visite à domicile, suivi médical, conseil
  • Accompagnement social, matériel, psychologique par les CTAI selon 3 modalités de saisine (voir le cahier des charges type)

Des médiateurs en renfort de moyen

Le kit de déploiement des médiateurs précise les modalités de recrutement de ce nouveau poste de travail dans les prises en charges des patients symptomatiques. Ils peuvent être employés par tout acteur souhaitant organiser un dépistage par test antigénique, dès lors qu’ils ont validé la formation dédiée, et qu’ils sont encadrés sur place par un professionnel de santé, dans le respect de la réglementation en vigueur.

Cette fonction de médiateur lutte anti-covid a été créée par arrêté du ministre de la santé du 24 décembre. Il s’agit d’agents polyvalents, en mesure d’opérer sur l’ensemble des postes d’une opération de dépistage : accueil administratif, prélèvement naso-pharyngé, analyse des tests antigéniques, délivrance de messages de prévention, orientation vers une structure d’appui à l’isolement, contact-tracing.