Dans un contexte de difficultés croissantes d’accès aux soins et de tension sur la démographie médicale, les pouvoirs publics et l’assurance maladie ont pour objectif d’inciter les centres de santé à recruter un assistant médical salarié pour leur permettre de dégager du temps médical et d’assister les médecins salariés du centre de santé dans leur pratique quotidienne, afin d’accueillir davantage de patients, et notamment des patients ne disposant pas de médecin traitant, mais aussi d’améliorer leur suivi.

"extrait contrat aide conventionnelle à l’embauche d’un-e assistant-e médical-e"

Quels sont les centres de santé éligibles au financement conventionnel ?

Les centres médicaux et polyvalents salariant : 

  • uniquement des médecin généralistes, avec une : Patientèle adulte médecin traitant (PMT) ≥ 473 / ETP médecin
  • uniquement des médecins non généralistes, avec une : File Active ≥ 992 / ETP médecin
  • des médecins généralistes et des médecins spécialistes, avec une : File Active ≥ 992 / ETP médecin

Les centres nouvellement créés ou se médicalisant à partir du 1er janvier 2020.

Quelles missions, quel profil, quelle formation ?

Le poste est non substitutif. Ainsi, si le professionnel recruté est déjà employé par le centre (par ex. comme secrétaire médical), il doit être remplacé sur son poste d'origine dans les 6 mois qui suivent la prise de fonction.

Si les missions restent à l’appréciation des gestionnaires des centres de santé selon leur besoin, leur globalité doit se distinguer des autres catégories de métiers (IDE, secrétariat, ...). Trois axes constituent le métier d'assistant médical :

  • administratif : accueil du patient, recueil des informations et gestion du dossier patient, accompagnement à la télémédecine…
  • en lien avec la consultation : aide au déshabillage/habillage, prise de constantes, délivrance de tests/kits de dépistage, aide aux actes techniques…
  • en lien avec la coordination : avec les autres acteurs intervenant dans la prise en charge des patients.
Les profils adaptés au poste sont ceux de l'aide soignante, IDE, auxiliaire de puériculture, secrétaire médicale

Dès publication du certificat de qualification professionnelle, les assistants recrutés devront suivre la formation ad hoc dans les 2 ans qui suivent et obtenir leur diplôme dans les 3 ans.

Quels sont les objectifs attendus ?

Les financements sont conditionnés à l'augmentation de la patientèle. Les objectifs à atteindre à 3 ans et le contrat type de 5 ans sont pour les :

  1. centres médicaux et polyvalents : + 5% à + 25%
  2. centres nouvellement créés ou se médicalisant : File active ≥ 1281 ou patientèle MT ≥ 635 / ETP médecin

Pour les calculs, les PMT&FA utilisées sont celles du 31/12 de l’année précédente ou du 31/06 de celle en cours, selon la date de recrutement.

Quelles sont les aides au financement ?

Ils couvrent le recrutement de 0,5 ETP* à 4 ETP d'assistants médicaux

  • 1ère année 1 : 36 000 € / ETP
  • 2ème année 2 : 27 000 € / ETP
  • 3ème à 4ème année : variable selon l'atteinte des objectifs avec un maximum de 21 000 €  /ETP

Retrouvez les détails du financement dans le contrat type de formalisation de l'engagement

* Équivalent temps plein

Sur le même sujet :